Basse-Terre

 

Le nom de Basse-Terre vient du vocabulaire de la Marine et désigne une terre abritée des vents. Sa situation géographique était appréciée des Amérindiens, et les Dominicains fondèrent à cet endroit au 17è siècle la première paroisse de la Guadeloupe.
Le gouverneur Charles Houël en fit en 1643 la première ville des Antilles françaises.
En 1650 il y fit construire le Fort (actuel Fort Delgrès). La population migra de la rive gauche à la rive droite de la rivière Galion et le quartier du Carmel se développa.
Le quartier Saint-François, actuel centre commercial de la ville, ne fut créé qu'à la fin du 17è siècle. En 1702, les Anglais incendièrent la ville et s'en rendirent maîtres durant la guerre de 7 ans. C'est alors que Pointe à Pitre connut son développement au dépends de Basse-Terre.
De grands travaux furent entrepris à la fin du 18è siècle par les Gouverneurs Nolivos et d'Arbaud.
Le bourg retrouva alors une nouvelle vigueur.
Sous la révolution, les républicains chassèrent le baron de Cluny qui se réfugia à Pointe à Pitre. Les Anglais occupèrent la ville en 1794.
En 1802, le Général Richepance est envoyé par Bonaparte pour rétablir l'esclavage aux Antilles.
Il est attendu de pied ferme à Basse-Terre par le Colonel Louis Delgrès et le commandant Ignace.
Mais les forces sont inégales, et après de violents combats Delgrès, le 28 Mai 1802, se fait sauter avec 300 hommes, sur l'habitation d'Anglemont au Matouba.
Le déclin de Basse-Terre s'amorce au 19è siècle. Mais après la seconde guerre mondiale, elle se développe notamment grâce à la culture de la banane.
En 1976, la ville est évacuée ainsi que toute la région à cause d'une menace d'éruption du volcan la Soufrière. Une partie de la population ne reviendra plus des environs de Pointe à Pitre. Mais peu à peu, elle retrouve son activité de naguère.

A voir. A faire

 

 
Copyright France

antilles, guadeloupe, west indies, martinique, creole, galette de manioc, madinina, gwada, karukera, kreyol,boudin noir, epices, arawaks, iles sous le vent, caraibe, outre-mer, reve, palmiers, soleil, sable chaud, hibiscus, beroard, fwi, l'or des iles, fleurs tropicales, caraibes, cocotiers, zouk, kompa, rhum, canne a sucre, esclavage, soufriere, montagne pelee, saint-georges, chevalier de saint-georges, pointe a pitre, fort de france, gourbeyre, deshaies, goyave, lamentin, le moule, le marin, marin, trinité, morne rouge, schoelcher, alfred marie-jeanne, gong, indépendantiste, racoon, trigonocephale,videos martinique, mangouste, oiseaux de paradis, videos guadeloupe, radios antilles, plaisance, pic boeuf, carnaval, bonda man jak, paradis, tasher de la pagerie, imperatrice josephine, napoleon 1, napoleon, rose de porcelaine, noix de coco, une goyave, colibri, poyo, mango, carambole, maracudja, rue case negre, man'tine, legitimus, les saintes, marie galante, saint barthelemy, saint-martin, ilet pigeon, reserve cousteau, or des iles, balisier, manselinier, mangrove, piment, pois d'angole, angole, patate douce, kassav, manioc, boudin antillais, epices, fwi, arawak, indiens caraibes, patrick saint eloi, madousany, jocelyne beroard, georges decimus, béké, neg marron, pointe-a-pitre, arawaks, caraïbes, slaï, fort-de-france, jean philippe marthely, jacob desvarieux, thierry cham, 971, 972, marie-galante, 97.1, saint-barthelemy, 97.2, gwada971, madinina972, morne-rouge, guadeloupe971, martinique972, karukera971, gwada 971, karukera 971, madinina 972, saint martin, guadeloupe 971, videos, martinique 972, negresse solitude, delgres, l'or des îles, karibbean tv, cybertika